Moins de calories pour plus de cellules grises ?

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Selon une étude, la restriction calorique tendrait à… ralentir le vieillissement ! Explications.

En absorbant moins de calories, nous perdons du poids. Cela paraît logique. Mais il semblerait que ce ne soit pas tout. En effet, la restriction calorique tendrait également à… ralentir le vieillissement !

C’est une étude menée par une équipe de chercheurs de la MIT (Massachusetts Institute of Technology) qui le suggère : la restriction calorique stopperait le déclin cognitif.

Un groupe de souris a été soumis à une diminution de 30 % de son apport calorique, tandis qu’un autre groupe a continué à se nourrir normalement. Résultat : après 3 mois, les souris du premier groupe se sont montrées pus performantes lors de tests portant sur leur mémoire et leurs capacités d’apprentissage.

Sachant que l’enzyme SIRT1 est activée lorsque le corps subit une restriction calorique, des souris ont reçu un médicament à base de cette enzyme, pour un résultat similaire à celui obtenu par les souris du premier groupe. Dès lors, transposée aux humains, l’étude pourrait ouvrir la voie à la création d’un médicament tendant à postposer la dégénérescence du cerveau.