Un cambrioleur présumé tente d'amadouer les magistrats à l'aide de cartes de Noël

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Un homme d’origine roumaine, âgé d’une trentaine d’années, a distribué des cartes de voeux vendredi matin au juge d’instruction, au procureur et au président de la chambre du conseil de Bruges alors que celle-ci devait se prononcer sur une éventuelle prolongation de sa détention préventive. La manoeuvre n’a visiblement pas fonctionné, puisque la chambre du conseil a décidé de maintenir le cambrioleur présumé sous les verrous pour un mois supplémentaire.

Les magistrats ont été surpris, vendredi matin, de voir l’homme sortir trois petites cartes de sa poche. Il avait écrit un court texte en néerlandais sur chacune d’elles. Son propre avocat, qui rappelle que son client nie toute implication dans les faits qui lui sont reprochés, ne savait pas qu’il avait préparé un tel cadeau en vue de l’audience de la chambre du conseil. Le suspect risque même de se voir infliger par la prison une sanction disciplinaire, car il est interdit d’introduire des objets à l’audience.

Le trentenaire est en détention préventive depuis plus de quatre mois, tout comme deux autres personnes impliquées dans la même affaire. Les trois compères sont soupçonnés d’avoir cambriolé plusieurs habitations, entre autres situées au Coq et à Middelkerke.