Seuls 5% des Belges prêts à travailler plus longtemps

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Seul 1 Belge sur 20 se dit prêt à travailler jusqu’à l’âge légal de départ à la pension à 67 ans, selon une étude du bureau d’analyse de tendances Trendhuis, réalisée en collaboration avec l’agence flamande du Fonds social européen et présentée mardi. Les Belges acceptent de travailler plus longtemps s’ils bénéficient d’avantages financiers et de conditions de travail plus flexibles.

D’après l’étude, réalisée auprès de 4.000 employés et employeurs belges, les personnes ayant un parcours scolaire plus long sont plus enclines à travailler plus longtemps (25% des personnes sondées). Seul 1 Belge peu qualifié sur 7 est prêt à travailler jusqu’à l’âge de la pension.

L’argent est la motivation de travail principale, selon les personnes sondés. Quelque 90% des répondants indiquent travailler pour subvenir à leurs besoins. Plus de 3 Belges sur 4 veulent également choisir leur horaire de travail et 7 sur 10 souhaitent exercer une fonction en phase avec leurs aptitudes. Quelque 3 personnes sur 5 accepteraient d’ailleurs de travailler plus longtemps si elles pouvaient exercer une profession à la mesure de leurs talents, ajoute l’étude.

Travailler doit par ailleurs être source de plaisir et avoir du sens, selon les personnes sondées.

"En outre, plus de la moitié des répondants attendent que leur employeur définisse un plan de carrière avec eux", analyse Nathalie Bekx, CEO de Trendhuis. "A première vue, le Belge ne veut pas travailler plus longtemps mais il est prêt à le faire si des mesures adéquates sont prises."

Source : Belga