Le nouveau roman de J.K. Rowling ne suscite pas la frénésie

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

A picture taken on September 28, 2012 in Paris, shows a copy of "The Casual Vacancy" (Une place a prendre), the new novel by British author J.K. Rowling, as it goes on sale for the first time in France. First reviews of Harry Potter author J.K. Rowling’s novel for adults praised its Dickensian scope and social message, but warned the gritty, even obscene tale was a far cry from Hogwarts. AFP PHOTO / THOMAS SAMSON

A picture taken on September 28, 2012 in Paris, shows a man reading a copy of "The Casual Vacancy" (Une place a prendre), the new novel by British author J.K. Rowling, as it goes on sale for the first time in France. First reviews of Harry Potter author J.K. Rowling’s novel for adults praised its Dickensian scope and social message, but warned the gritty, even obscene tale was a far cry from Hogwarts. AFP PHOTO / THOMAS SAMSON

Visitors receive information on Brithish novelist J.K. Rowling’s new book during the International Book Fair in Sao Paulo, Brazil on August 13, 2012. 480 publishers take part in the event and about 80,000 visitors are expected to attend the fair which runs until August 19. AFP PHOTO/Yasuyoshi CHIBA

"Une place à prendre", le nouveau roman de J.K. Rowling, est paru ce vendredi en Belgique. Annoncé comme un best-seller avant même sa parution, sa sortie devait créer l’événement. Après un premier jour de vente, il s’avère que l’ouvrage était bien attendu du public mais qu’il n’a pas déchaîné les passions comme les aventures d’Harry Potter avaient pu le faire avant lui.

L’arrivée, ce vendredi, du nouveau roman de J.K. Rowling était très attendue par les librairies belges. Annoncé comme un best-seller, "Une place à prendre" devait attiser les foules. Il semble pourtant que l’enthousiasme escompté n’était pas au rendez-vous de ce premier jour de vente. "Ce n’est pas la folie", déclare Brigitte De Meeûs, vendeuse chez Tropismes.

L’ouvrage est demandé mais il ne suscite pas la frénésie qu’avaient connue les aventures d’Harry Potter. Mais le succès ne devrait pas tarder selon les libraires, qui expliquent ce faible démarrage par le prix élevé du livre et le tout nouveau style de l’auteur.

J.K. Rowling signe effectivement un premier opus pour adultes très éloigné du monde magique de son sorcier Harry Potter. Son nouveau roman place son intrigue à Pagford, un petit village imaginaire d’Angleterre où un membre du conseil municipal décède. Les habitants se lancent alors à la recherche d’un remplaçant qui les débarrassera de la gestion d’une cité HLM sordide.

J.K. Rowling s’est rendue célèbre grâce aux aventures d’Harry Potter dont elle a vendu près de 450 millions d’exemplaires.