Le contrôle antidopage épargné au centenaire le plus rapide au 100 km à vélo

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Le contrôle antidopage a été épargné à Robert Marchand, 100 ans, qui a établi vendredi à Lyon le record du centenaire le plus rapide sur 100 kilomètres à vélo, a expliqué l’arbitre de la Fédération française de cyclisme qui a chronométré sa performance.

"On avait demandé un contrôle antidopage" avant la course, a souligné Jean-Michel Meaudre, arbitre de la FFC, "mais le ministère de la Jeunesse et des Sports ne l’a pas jugé utile", a-t-il ajouté en souriant, au vélodrome du parc de la Tête d’Or.

L’ancien pompier de Paris, qui fêtera ses 101 ans en novembre, a établi ce record en 4 heures 17 minutes et 27 secondes, avec une moyenne de plus de 23 km/heure.

"C’est la première fois que je chronométrais une personne de cet âge-là, cela m’a fait plaisir, car d’habitude on est confronté au sport de haut niveau avec beaucoup d’argent en jeu et quand on voit toutes les affaires de dopage qui existent, là ce n’est que du sport, sans notion d’argent", s’est réjoui le professionnel.

Il a ensuite expliqué qu’il allait envoyer les résultats à l’Union cycliste internationale (UCI) pour "voir s’ils homologuent" ce résultat et s’ils vont créer la catégorie record des 100 km, comme ils avaient créé il y a quelques mois le record de l’heure pour le centenaire. Selon lui, l’UCI a déjà fait savoir qu’elle était prête à homologuer le "record" du centenaire.