La compagne de Hollande obtient des dommages et intérêts pour un livre sur sa vie

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami


Les auteurs et la maison d’édition de "La Frondeuse", une biographie de la compagne du président français François Hollande, Valérie Trierweiler, ont été condamnés mercredi à verser à cette dernière 10.000 euros de dommages et intérêts pour atteinte à la vie privée, selon l’avocat de l’éditeur, Me Olivier Pardo.

Le tribunal correctionnel de Paris a également condamné Le magazine Point de vue et l’un des auteurs du livre, le journaliste Christophe Jakubyszyn, à verser 3.000 euros de dommages et intérêts à Mme Trierweiler pour une interview accordée à cet hebdomadaire par le journaliste.

Ces dommages et intérêts seront reversés à des ½uvres caritatives, a fait savoir la première dame de France.

La justice a en revanche débouté un député de droite, Patrick Devedjian, qui avait attaqué en diffamation l’ouvrage, dont les auteurs lui prêtaient une relation ancienne avec la compagne de François Hollande.

Pour des raison de procédure, les poursuites engagées par Mme Trierweiler en diffamation seront examinées ultérieurement par la justice.

Mme Trierweiler avait décidé début octobre de porter plainte contre les deux auteurs de "La Frondeuse", Christophe Jakubyszyn et Alix Bouilhaguet, et leur éditeur Yves Derai (Edition du Moment).

Elle réclamait au total 85.000 euros, dont 40.000 euros pour atteinte à la vie privée et 40.000 pour diffamation, ainsi que 5.000 euros pour frais de justice.