GB : le pilote se sent mal, le passager pose l'avion léger

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

TO GO WITH AFP STORY BY SIMON MARTELLI

Aircraft nose cone.

Le passager d’un avion qui n’avait jamais piloté d’appareil a été contraint de prendre les commandes d’un Cessna quand le pilote s’est senti mal, et est miraculeusement parvenu à atterrir, a indiqué mercredi une source aéroportuaire anglaise. Le passager n’a pas été blessé, mais le pilote est lui décédé par la suite, a indiqué la police, sans préciser les causes de la mort.

"Mardi soir à 18H20 (17H20 GMT), le pilote a lancé un appel d’urgence avant de se sentir mal et d’être dans l’incapacité de diriger l’avion", a raconté à l’AFP un porte-parole de l’aéroport de Humberside, dans l’est de l’Angleterre.

L’unique passager dans le petit avion de quatre places, un Cessna 172, a alors été contraint de prendre les commandes du monomoteur, et sur les conseils de deux instructeurs qui lui parlaient par radio, s’est mis à piloter.

A la quatrième tentative d’atterrissage, vers 19H30, le passager est parvenu, sans encombre, à poser l’avion, a raconté à la BBC Roy Murray, l’un des deux instructeurs.

Le passager "ne connaissait pas l’avion, et en plus de ça il volait à l’aveuglette car il n’avait pas les lumières allumées", a encore raconté Roy Murray. "Je pense que si on ne lui avait pas parlé en permanence, il se serait écrasé."

Une fois l’atterrissage réussi, une clameur de soulagement s’est élevée de la salle de contrôle. L’avion avait décollé plus tôt mardi de la piste de Sandtoft, à une quarantaine de kilomètres de l’aéroport de Humberside.